France Grenoble
Pertes & Gaspillage
Régimes durables & Nutrition

La collecte des déchets alimentaires sur Grenoble Alpes Métropole

Collectivité

Grenoble Alpes Métropole

< retour aux initiatives

Le contexte

“Épluchures, restes de repas, marc de café, pain rassis, produits périmés... Les déchets alimentaires représentent 30% du poids de nos ordures ménagères. Dans la métropole, cela équivaut à 27 000 tonnes par an, soit environ 60 kilos par habitant.” 

Source : La Métro : https://www.lametro.fr/499-operations-pilotes-de-nouvelles-collectes-et-frequences.htm 

La Métropole assure les traitements des déchets depuis 1972. Ses missions se sont renforcées lors du passage en communauté d'agglomération au 1er janvier 2000 et le 1er janvier 2005 avec le transfert de la compétence de collecte. Grenoble-Alpes Métropole est chargée de l’ensemble des opérations liées à l’élimination des déchets ménagers et assimilés.

La volonté politique de collecter les biodéchets s’inscrit dans la continuité de la « loi de transition énergétique de 2015 qui impose une obligation de séparation à la source des « bio-déchets » (qui recouvrent les déchets alimentaires et les déchets végétaux) d’ici 2025, avec un objectif de valorisation matière et organique des déchets de 65%. »

Trier les déchets organiques permet de produire un compost de qualité, mais aussi une énergie renouvelable (le biogaz). « Le calcul a été fait : cette matière inexploitée aujourd’hui pourrait recouvrir les besoins en énergie de 700 logements de 100 m2 ou alimenter en carburant des bus et des bennes à ordures ménagères. Une manne qu’il s’agit aujourd’hui de récupérer pour la valoriser »

La mise en oeuvre de la politique publique

Grenoble-Alpes Métropole déploie la collecte séparée des déchets alimentaires sur son territoire. Dorénavant, un bac marron est dédié aux déchets alimentaires : ces derniers ne doivent plus être jetés dans la poubelle grise. Pour cela la Métropole propose à ses habitants :

Succès de l'opération test sur 2 quartiers de Grenoble

Après avoir expérimenté avec succès la collecte de déchets organiques dans deux quartiers de l’agglomération, La Capuche à Grenoble et La Commanderie à Échirolles soit un total de 3500 habitants, la Métropole souhaite généraliser le dispositif à l’ensemble du territoire. L’opération a permis de récolté plus de 230 tonnes de déchets alimentaires de novembre 2017 à novembre 2018. D'ici 2020, 80% du territoire métropolitain sera ainsi concerné par la collecte des déchets alimentaires.

En ce qui concerne les ménages, 110 tonnes de déchets alimentaires ont été récoltées, ce qui représente une moyenne de 18 kilos par habitant et par an. Comparativement, la moyenne constatée à Paris est de 6 kilos de déchets récoltés par habitant et par an. 

Du côté des professionnels, 123 tonnes de déchets alimentaires ont été collectés. 48 restaurants, épiceries et boulangeries de l’hypercentre de Grenoble se sont inscrits à l’opération pilote. Face à la réussite de l’opération dès son commencement, celle-ci a été élargie à 19 gros producteurs de déchets, assujettis à la Redevance Spéciale, comprenant 14 restaurants collectifs (lycées, maisons de retraite, établissements pour adultes handicapées…), 3 supermarchés et 2 restaurants.

Les 230 tonnes de déchets ont été acheminés au centre de compostage de Murianette pour être transformés en compost, utilisé comme fertilisant naturel pour enrichir les surfaces agricoles de la vallée du Grésivaudan.

Pour les professionnels et établissements publics

Depuis avril 2019, sur le secteur 4 de Grenoble et Échirolles, du personnel mandaté par la Métropole va à la rencontre des structures produisant des déchets alimentaires pour les accompagner dans la mise en œuvre de cette collecte.

Les gros producteurs de déchets alimentaires du territoire métropolitain déjà assujettis à la redevance spéciale peuvent également s’inscrire. Pour réaliser le tri des déchets alimentaires des housses compostables et bacs marron verrouillés de 120 ou 240 litres sont mis à disposition.

Ensuite la Métropole collecte 1 à 2 fois par semaine les bacs de déchets alimentaires en fonction des besoins de la structure. Néanmoins, le deuxième passage est facturé.

Le Petit Plus

Cette politique est complétée par un accompagnement individuel au compostage de proximité.

Dernière modification : 30 Oct 2019.

Grenoble Alpes Métropole

Le Forum 3 Rue Malakoff Grenoble France

La Métropole de Grenoble souhaite valoriser les déchets alimentaires, elle mène depuis novembre 2017 des opérations pilotes sur la collecte des déchets alimentaires en porte-à-porte auprès des particuliers, des acteurs privés et publics.

Contact

Eric Morbo