Australie
Equité sociale & Économique
Production alimentaire
Régimes durables & Nutrition

Black Duck Food

Entreprise

Black Duck Foods

< retour aux initiatives

Contexte

En Australie, le système alimentaire post-colonial a sévèrement dégradé l'environnement, avec une agriculture et un élevage intensifs voués à l’exportation. Cette situation a été aggravée par l'abandon forcé des pratiques indigènes australiennes de soins à la campagne, mais aussi des savoir-faire agricoles.

Pendant la colonisation, le mythe des Aborigènes chasseurs-cueilleurs a persisté. Mais depuis quelques années, plusieurs travaux remettent en doute ce mythe. En 2014, Bruce Pascoe, enseignant, écrivain et universitaire aborigène australien, publie “Dark Emu. Black seeds: agriculture or accident?”, un livre expliquant entre autres que les Aborigènes étaient également des agriculteurs. Ce mythe fut en fait utilisé à des fins idéologiques et permettait de justifier la colonisation, ainsi que l’exploitation agricole des terres aborigènes par les colonisateurs. 

En 2019, Bruce Pascoe, toujours dans un souci de promouvoir le réengagement et l’autonomisation des communautés indigènes, a eu l'idée de mobiliser les Australiens afin qu'ils participent à la création d'un nouvel écosystème commercial autour de la culture des aliments traditionnels. Il crée alors Black Duck Foods, une entreprise sociale et familiale autochtone. 

Projet 

L’entreprise Black Duck Foods vise à rétablir les méthodes d’agriculture traditionnelles dans le système alimentaire australien actuel. Pour cela, elle s’appuie sur la façon dont les anciens géraient et organisaient le pays et effectue des recherches sur la manière dont étaient cultivés les aliments de manière durable. 

Black Duck Foods emploie en grande partie des Aborigènes pour que soient valorisées et partagées leurs compétences et connaissances en matière de pratiques traditionnelles. 

Le projet se développe dans une ferme nommée “Black Duck”, située à Genoa dans l’Etat de Victoria. Véritable centre de recherche et de connaissances, la ferme fournit non seulement des emplois aux autochtones, mais aussi un espace culturellement sûr pour apprendre l'agriculture traditionnelle. Les méthodes ancestrales de cultivation des graines et des céréales y sont donc pratiquées, et des ateliers sont organisés pour partager des savoirs et des connaissances sur les céréales indigènes. 

À la ferme de "Black Duck”, le bétail est retir pour laisser les herbes indigènes (dont il existe une très grande variété : “yam daisy”, “native myrtle”, “murdong”, etc.) se développer. Les graines sont ensuite récoltées, et certaines sont remises dans le sol afin de limiter la pousse des mauvaises herbes. Ces graines permettent notamment de faire des farines. 

Ces techniques ancestrales utilisent également le feu : des parcelles sont brûlées pour remettre du carbone dans le sol, ce qui est bénéfique aux herbes. Cela permet également de restituer du phosphore et du potassium dans le sol afin de favoriser la santé de la prochaine récolte. 

"C'est un changement systémique. Nous voulons que les gens consomment des aliments autochtones. Nous voulons qu'ils réfléchissent à de nouvelles façons de faire des affaires ; nous voulons créer un nouveau marché, avec une distribution équitable des revenus ; nous voulons mettre en valeur et développer les entreprises des Premières Nations au sein de ce marché. Nous construisons une infrastructure pour l'avenir - les gens, la culture et le pays.

Chris Andrew, directeur général de Black Duck Foods

Financement 

La ferme de Bruce Pascoe a été lancée grâce au soutien financier du First Australians Capital, une organisation nationale dirigée par des autochtones qui se concentre sur les entreprises en phase de démarrage.

Résultats 

Black Duck Foods a déjà permis de rétablir les cultures indigènes dans la ferme et a mené à bien un certain nombre de récoltes à petite échelle.

La prochaine étape consiste à étendre les actions de l’entreprise, en commercialisant la production de semences pour planter davantage de céréales indigènes dans le pays. En effet, les céréales et tubercules indigènes sont un moyen de raconter les histoires des Premières Nations et remettre sur le devant de la scène ces pratiques agricoles employées avant la colonisation du continent australien

Cette fiche a été réalisée par Magda Salvatore, stagiaire Let's Food en juin 2021.

Dernière modification : 03 Déc 2021.

Black Duck Foods

Mallacoota VIC 3892 Australie

Black Duck Foods est une entreprise australienne qui cherche à réhabiliter les méthodes aborigènes d'agriculture traditionnelle.

Contact